Comprendre Medjugorje : Regard historique et théologique — Annexe VI

Brève notice biographique du théologien Arnaud Dumouch

Daria Klanac, Comprendre Medjugorje : Regard historique et théologique, avec la collaboration du théologien Arnaud Dumouch, Informativni centar Mir, Medjugorje, en coédition avec les Éditions Sakramento, Paris, 2012, 2e éd. (1re éd. 2008, ISBN 978-2-915380-19-4 & 978-9958-36017-6), annexe vi, pages 259 à 260.

Pages liées

Entretien avec le théologien français Arnaud Dumouch
 

 

[p. 259] 

ANNEXE VI

Brève notice biographique du théologien Arnaud Dumouch

 

Le théologien Arnaud Dumouch.

Français, Arnaud Dumouch, est né en 1964. Il est marié, père de deux enfants. Agrégé en théologie catholique, il habite en Belgique où il a émigré pour enseigner sa spécialité. Dans ce pays, grâce au concordat, des cours de religions sont donnés partout en Belgique, dans tous les niveaux et même en universités, deux heures par semaine.

Bien qu’ayant enseigné dans le supérieur, Arnaud Dumouch préfère s’adresser à des plus jeunes, des élèves de lycée, car il croit que cela porte plus de fruits.

Formé à l’école de saint Thomas d’Aquin et de sainte Thérèse d’Avila, deux professeurs l’ont particulièrement marqué : les pères Marie-Dominique Philippe, o.p. et Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, o.c.d. Depuis mars 2004, il est responsable du Projet Saint Thomas d’Aquin (http://docteurangelique.free.fr) qui devrait aboutir, en 10 ans, à la traduction complète et à la publication, sur Internet et sur papier, de toutes les œuvres de saint Thomas d’Aquin.

Son cursus est un peu spécial. Ne voulant pas se contenter de l’enseignement des universités catholiques françaises qui sont souvent dans un schéma particulier, un peu exégétique, très historique, très critique, « mais qui ne font plus vraiment de la théologie », il a commencé par faire de la philosophie auprès [p. 260]des frères de Saint-Jean pendant trois ans, suivi de deux ans de théologie. Il a poursuivi par une formation de théologie spirituelle à l’école du Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus. Il a passé parallèlement tous les diplômes à l’Université catholique de Strasbourg. En plus de ce diplôme d’État français, il a un DEA de l’université catholique de Toulouse.

Passionné par l’eschatologie, c’est-à-dire la théologie de l’espérance, il a déjà réalisé la première partie de sa thèse en rédigeant La Vision béatifique. Un Traité des fins dernières, centrées sur la finalité ultime qui donne sens à tout, à savoir, voir Dieu face à face, intègre d’importantes nouveautés théologiques et peut être lu sur le site http://eschatologie.free.fr.

 

Documents  |  Livres  |  Index thématique  |  Liens externes  |  Contact